Amplificateur à tube 300B Single-Ended

Introduction L'amplificateur Les alimentations BT Les alimentations HT Temporisation HT La réalisation

La réalisation

13 novembre 2012

La mécanique

Depuis le temps que je planche sur cet ampli, je commence a avoir les idées un peu plus claires qu'au début de cette aventure !

La question maintenant est donc : "comment installer tout cela ?". Un bloc intégrant alims et amplis ? Deux blocs mono distincts ? Quatre blocs (2 pour les alims et 2 pour les amplis) ? Il y a des compromis/choix à faire ! J'ai donc décidé de réaliser cet amplificateur en 2 blocs : l'un contenant tout ce qui relatif aux alimentations et un autre pour les amplis, l'idée de base étant de sortir les transformateurs d'alimentations, source de rayonnements, du coffret contenant les circuits d'amplification dans le but d'éviter tout ronflement intempestif.
La solution retenue pour les alims consiste à installer les transformateurs et les circuits d'alimentation dans un rack 19" en 2U. Ca ressemblera à ça :

5 janvier 2013

Le châssis

Enième évolution de mes cogitations concernant le châssis !
Etant donné l'utilisation de selfs de filtrage qui vont rayonner, je souhaitais les blinder. La première idée était de trouver des capots en tôles car il ne faut pas compter sur de l'aluminium dans ce cas pour éliminer ou tout au moins réduire le rayonnement electro-magnétique.
J'ai retrouvé un coffret ESM que j'avais acheté il y a quelques années et que je n'avais pas utilisé. Restait à voir si ce coffret au standard rack en 2U pouvait accueillir l'ensemble des circuits d'alimentation. J'ai donc fait une simulation :

En haut et en jaune les transfos toriques, 2 pour la haute-tension et les tensions des filaments des valves redresseuses et 1, au centre, pour les circuits basse-tension d'alimentation des filaments des amplificateurs. Ce transfo comprendra un enroulement pour la tension de polarisation fixe.
Les éléments en pointillés représentent tout ce qui se trouvera sous le capot donc à l'intérieur du coffret. En rouge, les transformateurs inter-étages.
La partie grisée est la plaque d'aluminium que je ferai réaliser par la société Schaeffer dont j'ai déjà parlé.
Cette plaque sera supportée par par des montants en bois dont on voit celui qui sera en façade et qui recevra les deux milli-ampèremètres et probablement l'interrupteur général de l'alimentation.

Pour avoir une idée de ce que cela peut donner, j'ai découpé des ronds blancs en papier représentant les transfos d'alimentation. Les tubes ne sont pas les vrais tubes, mais comme une 300B est sensiblement de la même taille qu'un 5U4G ça donne une idée. Les 2 petites tubes entre les 300B sont des vieux tubes dont la dimension reflètent bien la taille des EZ81. Des trous seront percés sur la façade grise pour permettre le passage des câbles d'alimentations vers les amplis.

25 février 2013

Cette fois-ci, c'est parti !
J'ai reçu les valves redresseuses 5U4G et j'ai commencé à jouer de la perceuse et de la lime.
Vue de face du châssis alimentation. Les tubes sur leurs supports.


Vue arrière. La prise secteur et les porte-fusibles de protection des 3 transfos.


Sous le capot les quatre selfs de filtrage Hammond. L'ensemble commence à présenter un certain poids.

25 mars 2013

J'ai commandé et reçu la plaque support de la partie ampli commandée chez schaeffer. Beau travail parfaitement conforme à mon dessin et très soigneusement emballée. Après avoir réalisé un support en bois et prévu la fixation au boitier alimentation, je n'ai pas résisté à monter les éléments de l'ampli dessus pour avoir une idée de ce que ça allait donner.

La plaque Schaeffer vue de dessous
La plaque Schaeffer vue de dessous


Les 7 entretoises noires serviront à fixer le circuit imprimé supportant les tubes et éléments nécessaires aux étages d'entrée. Ce système me permettra d'essayer plusieurs configurations de circuit amplificateurs de tension. Je n'ai pas encore décidé ou et si je mettais un potentiomètre de réglage de polarisation des 300B ou si j'installerai simplement un diviseur de tension à résistances...

SE300B : Vue globale du chassis
Vue globale du chassis


Au premier plan, les milli-ampèremètres. Sur la plaque en aluminium de 3 mm d'épaisseur, les transformateurs de sortie Dissident Audio DA144 réalisé sur mesure par Charly Doria http://montagnaise.free.fr/transformateurs.html. Deux belles bêtes qui pèsent leur poids qui approche les 4 kgs chacun ! A tel point qu'il faudra que je renforce la fixation des deux châssis sous peine de voir le coffret en bois qui soutient la partie ampli se décrocher. Les tubes rouges au premier plan sont les 5693 que j'ai simplement posés sur la plaque pour la photo car je n'ai pas encore réalisé le circuit imprimé qui  accueillera les 5842 puisque c'est l'option que j'ai choisi en première approche. Derrière, les 300B-98 Shuguang.
A l'arrière plan, sur le châssis alimentation, les 5U4G pour l'alimentation des 300B et entre ces 2 tubes, on aperçoit les 2 EZ81 (masquées par l'une des 300B) pour l'alimentation haute-tension des étages d'entrée.
Reste à commander les 3 transformateurs d'alimentation toriques que je vais faire réaliser sur mesure chez Audiophonics et à réaliser les perçages entre les deux châssis pour relier les circuits d'alimentations aux circuits amplificateurs.
Il faut que je prévois également ou je vais installer l'interrupteur général, les prises (RCA) d'entrée et de sortie (HP). Il serait bien tentant d'installer les prises d'entrée auprès des tubes d'entrée et les bornes HP auprès des transformateurs de sortie comme on le voit souvent sur les amplis à tubes. Mais cette disposition n'est pas très pratique à l'utilisation. Installer ces connecteurs sur la face arrière serait plus rationnel.
Bref, il y a encore du boulot et la mise à feu n'est pas pour tout de suite !

1 mai 2013

En prévision de la réalisation d'un circuit imprimé qui supportera les tubes 5842, j'ai dessiné un schéma partiel afin de bien identifier les composants qui seront présents dessus. Il n'y a finalement pas grand chose. J'ai vu quelques schémas ou le découplage de la cathode par un condensateur de forte valeur, ici 1000µF, était associé à d'autres condensateurs de faibles valeurs. J'ai donc prévu un emplacement sur le PCB à cet effet.
Je fais arriver les connexions du primaire du transfo inter-étage sur le circuit imprimé, ce qui simplifiera le câblage.
J'ai également prévu une ultime cellule de filtrage dont la valeur des composants sera déterminée ultérieurement.
La résistance en rouge sur le schéma devrait en principe charger le secondaire du transfo inter-étage mais je n'ai pas encore les idées très claires sur ce point qui est peu abordé sur le Web.

Etage d'entrée à 5842
Etage d'entrée à 5842


La particularité de ce circuit imprimé est qu'il a fallu que je dessine le montage des tubes à l'envers par rapport aux autres composants puisque les supports des tubes seront montés coté circuit imprimé en non coté composants qui eux auront la tête en bas !
J'ai ajouté des pastilles supplémentaires notamment pour les petits condensateurs de découplage de l'ordre de 100nF. Je pourrais donc installer des condensateurs de différentes tailles au pas de 5,08, 7,62 ou 10,16 mm.


Une vue du circuit réalisé.

Les 6 entretoises permettent de le fixer en dessous du châssis. La hauteur de celles-ci amène les supports au ras du châssis.
Sur la photo ci-dessous on distingue les 2 condensateurs de 1000µF, la tête en bas. Pour le moment je ne dispose pas de tous les composants.


Le circuit imprimé en place sous le châssis.


Le châssis à l'endroit.
Le perçage du châssis et la réalisation du circuit imprimé tombe pile-poil l'un en face de l'autre.


J'ai reçu les transfos inter-étage LL1660 de Lundahl. Je les ai acheté chez Jac Music en Allemagne.
J'ai aussi acheté les capots qui vont bien. Un peu cher mais c'est une belle qualité et ces capots assureront un blindage efficace contre les rayonnements de toutes sortes.
Sur la photo centrale ci-dessous, on aperçoit les trous de fixation et l'évidemment carré pour le passage des câbles du transformateur.

       


Ces transfos seront fixés sur le châssis d'alimentation comme mentionné plus haut. Avec un peu de chance je n'aurais pas à percer une fenêtre sur ce châssis car je compte bien faire passer les câbles par les petits trous d'aération existants.
A suivre !


Page précédente Haut de page  

Valid HTML 4.01 Transitional


compteur de site